A propos

Arlette Fougeras Lavergnolle est née à Morristown dans le New Jersey. Son père, qui travaillait dans la direction de la Croix-Rouge  durant la seconde guerre mondiale, rencontra sa mère à Lyon où ils se marièrent en 1946.

Arlette eut l’inspiration artistique grâce à une artiste belge Madame de Bliqui, qui lui enseigna le dessin et la peinture dès l’âge de 8 ans. Elle continua par la suite à prendre des cours de dessin et de peinture en plus de ses études. Elle termina une licence de sociologie et obtint aussi un diplôme d’infirmière.

Son premier poste d’infirmière fût dans les îles Vierges à St. Croix. L’éclat des couleurs et la beauté de l’île lui seront d’une franche influence, ce qui la poussera à consacrer de plus en plus de temps à la peinture. Afin d’avoir des contacts avec d’autres artistes, elle retournera régulièrement aux Etats-Unis. C’est là qu’elle rencontrera Edgar Whitney, professeur d’aquarelle avec qui elle étudiera jusqu’à sa mort à l’âge de 96 ans.

Grâce à cette association, elle a connu un groupe d’une trentaine d’aquarellistes  professionnels de Long Island avec lequel elle continue de travailler. Elle a pris aussi d’autres cours avec des aquarellistes de grande renommée tels que Frank Webb, Betty Lou Schlemm et Don Andrews.

Durant toute cette période, elle fit plusieurs expositions de ses œuvres, tout en continuant son métier d’infirmière.  Son goût le l’aventure et des  voyages l’emmena en Irlande, en Afrique, en France et dans diverses îles des Antilles, où elle trouva d’autres sujets d’inspiration. A Paris elle suivit des cours à la Grande Chaumière ; elle fut acceptée au Salon d’Automne en 1986. En 1989 elle devint membre de l’Institut Européen d’Aquarelle et exposa pour le compte de l’Institut à Bruxelles et La Haye.

Elle rencontra son futur mari dans un Café-Galerie de la rue Mouffetard et devint, à l’inverse de ses parents, une américaine mariée à un français.

Maintenant installée à Toulouse, ses sujets se sont diversifiés. On peut y inclure des paysages de la région, sans oublier bien sûr les Antilles, la Bretagne, la côte Est des Etats-Unis, le Brésil et l’océan indien.

Durant l’été 2009 elle a ajouté à ses études des cours à la fameuse école L’Art students League à New York.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s